Cours de Kizomba

angola

Kizomba

Né en Angola, le genre musical kizomba est fortement imprégné de sonorités et de rythmes zouk.

La danse s’est développée dans les pays d’Afrique lusophones puis en Europe au Portugal.
La kizomba se caractérise par sa sensualité, son élégance, sa technicité et la symbiose qu’elle crée entre les danseurs et la musique.

Les bases de la Kizomba

La Kizomba ne bénéficie pas d’un seul pas de base unique contrairement à la salsa ou la bachata. Elle a tout d’abord la “Jinga” (issu du semba), ensuite le 3 temps, 5 temps et ainsi de suite ( à partir de  3 temps, il n’y a plus de temps pairs).

Les pas de bases peuvent donc être ignorés (ou cassés) sous certaines conditions, le rythme peut être respecté de différentes manières (selon certains pas).

Elle se danse sur plusieurs distances de danse différentes (posture fermé ou posture de sorties)

Le guidage se fait sur plusieurs endroits ( le torse, les bras, les hances, mais aussi les jambes depuis quelques temps).

La posture de kizomba est très précise et est souvent révélatrice du niveau des danseurs.

En bref, cette danse ne peut s’apprendre que de professeur à élèves, ou de danseurs expérimenté à amateur. Avec des explications et conseils précis. Les vidéos internet ne peuvent transmettre les subtilités incontournable de la Kizomba.

Bien au contraire, les vidéos internet sont des pièges, tant il y a des erreurs de débutant sur le net.

Les différents styles de Kizomba

Nous distinguons aujourd’hui trois styles majeur de Kizomba. A savoir le style Angolais, le style capverdiens et le style portugais. Tout comme la salsa qui dispose de trois styles :
  • style cubain,
  • style porto
  • style colombien

La kizomba d’Angola témoigne de la posture la plus fidèle au Semba.

Petite note :

main gauche du danseur fidèlement tenue vers le haut.

Les capverdiens, eux, tentent avec fierté de différencier leur style de kizomba à celle des Angolais. Pour eux, leur danse s’appelle de la “Passade” qui se danse donc sur de la Kizomba.

Si vous demandez à un danseur local s’il danse de la kizomba, il vous répondra fièrement qu’il danse de la Passada. Et effectivement, nous pouvons appeler leur danse comme telle, car celle-ci est très différente de la Kizomba d’Angola.

Les bases sont bien respectées, cependant, elle se danse sur un tout petit espace de danse fermé que nous pouvons visualiser comme un carré. Les jeux de jambes sont omniprésent et les saida (sortie) sont rares.

La passada est une danse de style. “Chaque danseur doit avoir son style”

Le style portugais ( ou style européen aujourd’hui) est la forme la plus transmissible des Kizomba. Très simple, les lignes de danse sont plus propres. La proximité des danseurs est significative et des pas de tango on fait leur apparition.

La kizomba qui se développe en Europe évolue constamment offrant une diversité de pas et de mouvement de plus en plus grande.

Dans la Kizomba, il est d’abord question de sensualité, de douceur, de partage et de fusion. On est très loin des acrobaties. Comprenez donc l’esprit de la danse…avant d’en comprendre la technique.

Retrouvez Semkita pour les cours de Kizomba tous les jeudis soirs.